English    Español  

ACCUEIL

Bienvenue au CICADA – Centre pour la conservation et le développement autochtones alternatifs

Nous sommes un centre de recherche multidisciplinaire qui s’appuie sur le potentiel conceptuel et pratique des « projets de vie » collectifs des peuples autochtones pour générer des modes de protection de l’environnement innovateurs et des visions alternatives de développement. Le centre regroupe les projets et programmes de plus de 70 membres réguliers et collaborateurs qui témoignent d’une profonde expérience en matière de recherche en partenariat avec les peuples autochtones du monde entier. Les perspectives comparatives entre les Amériques, la région circumpolaire, l’Afrique et l’Océanie sont particulièrement mises de l’avant. En apprendre davantage.



Nouveautés



Prof. Catherine Nolin (Géographie, UNBC), collaboratrice du CICADA, conjointement avec le directeur de Rights Action Grahame Russell, dénonce l’annulation de leur volume co-écrit, Canadian Mining in the Aftermath of Genocides in Guatemala: The Violence, Corruption, and Impunity of Contemporary Predatory Mineral Exploitation, par la maison de publication Springer.

Lisez l’article en anglais ici.



Une excellente couverture de la loi sur le consentement préalable, donné librement et en connaissance de cause (CPLC) du Resguardo Indígena Cañamomo Lomaprieta en Colombie! El Espectador décrit le protocole de CPLC comme un exercice sans précédent d’interlégalité. Lisez l’article en espagnol ici.


Jetez un coup d’oeil à cette nouvelle publication par les membres du CICADA Jon Altman, Jennifer Ansell et Dean Yibarbuk sur Arnhem Land Fire Abatement (ALFA) NT Limited, une entreprise aborigène à but non lucratif dans le domaine du carbone, créée par les propriétaires fonciers traditionnels de la Terre d’Arnhem, dans le nord de l’Australie. L’article examine l’histoire d’ALFA, ses réalisations et les défis auxquels elle est confrontée, et montre comment elle a évolué vers un modèle établi de possibilité postcoloniale durable.



Le 5 novembre dernier, Viviane Weitzner a présenté au vice-président de la Commission interaméricaine des droits de l’homme, le commissaire Antonio Urejolla, et aux membres de son équipe un chapitre de son livre à paraître intitulé “¡Guardia, Guardia ! Autonomías y defensa territorial en el contexto del pos-Acuerdo colombiano”. Pour en savoir plus, cliquez ici

Pour plus de nouvelles

Centre Pour la Conservation et le Développement Autochtones Alternatifs