English    Español  

Maasaï

Partenaire académique du CICADA, Caroline Archambault examine le mariage précoce des filles dans les communautés Maasai. Ce sont ses interactions avec les jeunes filles Massaï au Kenya qui forment son point de vue sur les notions de tradition, de culture et de droits collectifs:

Caroline Archambault, Universiteit Utrecht
Caroline Archambault, Universiteit Utrecht

“Par l’ethnographie, je propose une mise en contexte des facteurs sous-jacents qui ont donné lieu aux pratiques de mariage précoce chez les Masaï à Enkop et je mets en évidence les difficultés du pastoralisme aujourd’hui dans un contexte de croissance démographique, d’instabilité climatique, de réforme du régime foncier et d’insécurité, sinon de défis, ressentie face à la question de l’éducation formelle… le mariage est situé non pas comme une relique de la tradition et du patriarcat malveillants, mais plutôt comme une adaptation contemporaine à l’insécurité des moyens de subsistance.”
– Ethnographic Empathy and the Social Context of Rights: “Rescuing” Maasai Girls from Early Marriage [Empathie ethnographique et le contexte social du droit: “Sauver” les filles Maasai du mariage précoce]
 

Archambault travaille également avec les communautés Maasai afin d’y étudier les impacts sur le genre des réformes touchant à la tenure des terres:

Caroline Archambault collabore avec les communautés Maasai pour y étudier les régimes fonciers, l’éducation et le genre.

“Les pâturage libres utilisés par les éleveurs nomades du Kenya sont touchés par la réforme foncière, qui transforme leurs « systèmes coutumiers » de gestion communautaire en les privatisant et en les allouant en pleine propriété individuelle … localement, chez les Masaï du Kenya, les femmes ont des opinions bien arrêtées sur la façon par laquelle cette privatisation affecte leur bien-être. Il est impératif que les points de vue et les opinions des femmes profitent aux débats sur la réforme de la tenure des terres de pâturage libre… Comme on le voit dans le contexte des changements de la tenue foncière à Maasailand, les positions des femmes élargissent notre compréhension des processus de tenure foncière et des impacts très vastes qu’entraînent les changements au régime de tenure. Les femmes Maasai ont des préoccupations et une perspective différentes de celles des hommes au sujet de la privatisation [et] les expériences des femmes rendent meilleure notre compréhension de l’impact de la tenure foncière sur le développement. [Dans] les discussions actuelles l’emphase est d’abord placée sur le potentiel de la réforme foncière pour la productivité et l’efficacité. Les femmes nous rappellent que la privatisation des pâturages libres entraîne aussi des conséquences sociales profondes et importantes, conséquences qui sont les principaux déterminants du bien-être.”
Gendered perspectives on rangeland privatization among the Maasai of Southern Kenya in Global Trends in Land Tenure Reform : Gender Impacts [“Perspectives du genre sur la privatisation des pâturages parmi les Maasai du Kenya du sud”, dans Tendances mondiales de la reforme foncière: Impacts sur le genre]

Projets associés

Mettre en valeur des formes de sécurité alimentaire écologiquement résilientes à l’aide de systèmes d’agriculture innovateurs dans les zones semi-arides du Kenya

Centre Pour la Conservation et le Développement Autochtones Alternatifs